Six mois avec la famille Bocquet – Joigny

 Nous sommes une famille de 4 personnes : Marie-Lou, Salomé, Stéphanie et Valéry.

Nous avons choisi de vivre 6 mois ensemble au travers d’un voyage. Ce fut l’occasion de découvrir l’Amérique du Sud et l’Océanie au rythme de nos 2 filles âgées de 23 mois et 4 ans et demi au départ (fin juillet 2014).

Venez visiter nos articles pour chaque pays et prendre connaissance de notre bilan ci-dessous.

Départ Luxembourg_petit


 

 Six mois en famille, c’est ( presque ) fini…

Merci de nous avoir accompagnés ces 6 mois, loin, très loin de la France ! Nous avons essayé de vous faire partager ce qui nous a le plus impressionné, émerveillé, surpris ou dérouté….

Bien sûr, nous vous avons présenté des paysages extraordinaires mais pour nous, ce n’est pas le plus important : ce qui compte le plus et ce qui nous inspire le plus, c’est de mettre en exergue les différences et la grande variété dont est porteur notre monde. Et en tout premier lieu, la variété de la vie sauvage et de la flore : nous avons découvert de nombreuses espèces endémiques ou des « déclinaisons » différentes ( ou races ) d’une même espèce selon la région où elles ont évolué. En fait, sans le savoir, nous avons joué un peu les Darwin…

Nous voudrions aussi parler de la diversité dans les préoccupations quotidiennes des habitants. Il existe bien sûr de forts contrastes entre Amérique du Sud et Nouvelle Calédonie ET Nouvelle Zélande et Australie dans leur niveau de développement. Cependant, dans TOUS les pays rencontrés, nous avons été l’objet de sympathie de beaucoup de personnes : Elena ou Isabel en Equateur, Maria-Héléna au Brésil, la famille de Gloria au Chili, Simone et son fils Philippe en Nouvelle Calédonie, les chers amis de Valéry: Heather et Alan en Nouvelle Zélande, Alison et Rod ou Patricia et John en Tasmanie… Nous avons eu des échanges de sympathie ou de qualité avec ces personnes. Ces liens renforcent l’idée que nous sommes semblables, quelle que soit nos nationalités et nos origines.

Nous avons peu évoqué les difficultés d’un voyage avec 2 enfants en bas âge. En fait, nous avons gardé pour nous ces difficultés…

Elles tiennent surtout aux « contraintes » que nous imposons aux filles, la première des contraintes étant le changement de rythme et le changement de repères. Il leur a fallu plusieurs mois pour s’adapter aisément à ces contraintes. Et lorsqu’elles n’y parvenaient pas, elles nous renvoyaient des feedbacks négatifs voire douloureux. Dans ces moments-là, Steph se disait que nous aurions mieux été à la maison…

La tâche la plus ardue avec nos filles a sans doute été de mettre un peu d’ordinaire ( c’est à dire des horaires réguliers ) dans quelque chose de pas ordinaire. Nous y sommes mieux parvenus lorsque nous avons loué des maisons ou des appartements, recréant ainsi un univers un peu plus intime et familier.

Nous pensons que nos filles ont toutes les deux grandi dans cette expérience, malgré les contraintes du voyage et les difficultés liées à leur propre développement ( ah, la fameuse période d’opposition ! On adore ! ). Salomé prend de plus en plus d’informations de son environnement et se décentre donc petit à petit. Quant à Marie-Lou, le désir de communiquer émerge progressivement.

Quant à nous deux, notre voyage ne ressemble aucunement à un voyage réalisé par un routard seul ou à un couple d’amoureux ayant décidé de voyager en Amérique du Sud et en Océanie : par les lieux visités (les nôtres sont souvent liés aux filles), par le rythme (on quitte notre logement le matin toujours après 10 heures, et on ne fait en général qu’une activité par jour), par les rencontres, par les repas (on a privilégié les repas dans notre logement et tant pis parfois pour la succulente cuisine du resto d’à côté mais pas adapté à nous). Même si le voyage a été différent, il reste néanmoins très agréable et culturellement très intéressant.

A la question : « Quelle a été votre région préférée ? », nous répondrons donc : « Un peu partout, mais nulle part en particulier ! ». Chaque région a ses atouts et ses points faibles. Mais c’est probablement une île qui aurait notre préférence.

Sur une île, on est enclin à prendre de la distance. Sur une île, on résiste mieux aux influences extérieures et on développe ses particularités, dans ses habitudes de vie et même jusqu’à sa faune et sa flore. A quoi pensez-vous donc quand nous disons qu’une île aurait notre préférence ? Les Galapagos ? Ilha Grande ? L’île de Chiloe ? La Nouvelle Calédonie ou l’île des Pins ? La Nouvelle Zélande ? La Tasmanie ?

Un peu de tout ça en vérité !

Nous espérons que vous aurez la chance de vivre une expérience similaire dans votre vie. Cela a renforcé notre connaissance des autres et de nous-mêmes !

En tous cas, un grand merci à nos parents d’avoir assuré les contingences matérielles liées à notre départ. Nos plus vifs remerciements aussi à Gérard et Marie-Thérèse pour leur immense gentillesse.

A bientôt !

Stéphanie et Valéry

 

 

24 thoughts on “Six mois avec la famille Bocquet – Joigny

  1. vivement la lecture des premiers pas vesr l’Amérique du Sud, climat, humidite, odeurs,parfums, sons…. pour vous suivre …
    Bon voyage!!!

  2. Votre projet est génial ! Ce site fait désormais partie de mes favoris pour suivre votre journal de voyage.
    Bon départ, grosses bises.

  3. Il faut que l’on vous donne nos coup de coeur que nous avons eu en équateur. Pays aux paysages grandiose. Attention à l’altitude car on est vite à 4500m! On vous donne des tuyaux rapidement notement la descente en vélo du coté amazonie depuis les Andes jusqu’à la foret amazonienne (1 journée de descente non stop sur une belle route en peine nature en vélo sur un denivelé de pres de 3000m. Super à faire.
    Bises
    philippe et jean paul

  4. Je partage l’avis de Christophe : projet génial ! Je vous souhaite une belle aventure familiale …
    Bises alsaciennes !

  5. Régalez vous bien les yeux pour ce périple d’exception où il ne faudra pas tarir d’humilité devant la richesse de certaines cultures locales.
    Pendant ce temps, nous révisons notre géographie en pointant vos étapes…
    Bisous de nous trois

  6. Vous êtes sur Quito… déjà cinq jours que vous êtes Amérindiens et on pense que tous vos sens sont en alerte, stimulés par Salomé et Marie Lou.
    Bonnes et belles découvertes et rencontres dont nous attendons des descriptions
    On vous suit. Bisous

  7. Bonjour,
    Nous espérons que tout se passe au mieux pour vous en ce début de voyage. Nous avons déjà beaucoup apprécié des premières photos et commentaires et attendons avec impatience la suite. Nous, et bien, nous avons également commencé notre « voyage initiatique » depuis l’arrivée d’Ozan le 25 Juillet. Tout le monde se porte comme un charme et depuis on essaye de trouver le bon rythme 🙂 De gros bisous aux filles et surtout PROFITEZ, PROFITEZ 🙂

  8. Normalement, vous devriez être en plein long voyage vers l’Océanie. Bon courage à vous ! J’ai hâte de voir les photos de ce nouveau continent !!!

    • Et oui, nous y sommes! Pour l’instant, nous avons mis deux articles sur le voyage mais prochainement, vous verrez des photo de ce magnifique bout de France!
      Valéry

  9. Nous pensons bien à vous en ce 24 décembre. Nous vous souhaitons un très joyeux Noël à l’autre bout du monde ! Gros gros bisous à tous les 4 !

  10. Nous venons d’apprendre par vos parents votre périple et l’existence de votre site ; nous venons de le visiter avec beaucoup de bonheur en compagnie de Xavier qui nous a donné quelques informations complémentaires (sur l’Amérique Latine).
    Quel beau voyage et une expérience inoubliable !
    Bonnes fêtes de fin d’année et bonne fin de voyage !
    Bons baisers

  11. J’ai du mal à vous suivre. Ou êtes vous en ce moment ? Après quel itinéraire ?

    François et Stéphanie Bocquet II

    • Nous sommes depuis cet après-midi dans le sud-est de la Tasmanie après avoir découvert la Nouvelle Calédonie, la Nouvelle Zélande, Sydney et l’est de la Tasmanie, pour la partie océanienne du voyage.

  12. Votre bilan est vraiment très émouvant. Merci de nous avoir fait tant partagé. On vous souhaite de vous réadapter le plus sereinement possible à la vie en France. Grosses bises et bon courage pour le long voyage du retour.

  13. Bon retour à vous après ces beaux moments de partage avec les autres..et avec la nature..
    bonne acclimation sous nos tropiques…
    A bientôt
    Valérie

  14. C’est « déjà » la fin des « 6 mois en famille ». Nous suivions très régulièrement le feuilleton de vos découvertes toujours très bien commentées.
    Merci de nous avoir fait partager cette belle aventure.
    Nous vous souhaitons de garder ces magnifiques souvenirs gravés dans votre mémoire et votre cœur afin de les ressortir à tous moments pour poursuivre la route de votre vie. Grosses bises.

  15. Can’t wait to hear your news de vive voix et avec des photos et vidéos. Vous êtes déjà rentrés?
    En espérant que le retour se fait doucement… les enfant rentrent l’école dans une semaine?

  16. Bonjour, je suis tombé sur votre site. Mon conjoint et moi et notre fille souhaitons partir 6 mois au chili . On se pose énormément de questions, la maison en location oú on vit, le garder ou non? Le loyer la bas? Comment avez vous fait? Merci beaucoup de votre attention. Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *