4) Le centre

CRADLE MOUNTAINS NATIONAL PARK

Ecrit le 1er février 2015

Ce parc est situé au centre de l’île de Tasmanie sur un plateau à une hauteur voisine de 1000m. Il est connu pour posséder l’une des plus belles, plus longues (90 km), et plus difficiles randonnées au monde : l’Overland track. Elle se fait en totale autonomie pendant 5 à 7 jours du fait du dénivelé.

Rassurez-vous, nous ne l’avons pas fait même si les deux filles ont de plus en plus d’entraînement pour parcourir de longues distances (6 km). Marie-Lou est très volontaire!

Le parc est très sauvage, et cependant il est très aménagé avec des passerelles et très bien balisé.

On vous fait partager quelques photos de nos randonnées.

DSC05562

DSC05555

DSC05553

DSC05515

DSC05491

DSC05483

DSC05476

Stéphanie et Valéry

 

WILDLIFE IN TASMANIA

Ecrit le 1er février 2015

On ne peut pas quitter la Tasmanie sans parler une dernière fois de ces espèces animales, les marsupiaux qu’on ne trouve qu’en Australie.

Nous avons déjà publié des photos de wombat, cet animal aux allures d’ourson et qui est un cousin du koala. On les voit souvent par paire, la mère et le jeune. Hélas, aujourd’hui, nous en avons approché un dont la mère avait été écrasée par une voiture. La mort accidentelle des animaux sauvages est un vrai fléau ici car un grand nombre de ces marsupiaux sont nocturnes et sont donc actifs principalement la nuit. Ils sont désorientés à l’approche des voitures.

DSC05597

DSC05589

On ne compte plus le nombre de cadavres de pademelons, cette race de wallaby sur les bords des routes. Ça retourne le cœur !

 

Au parc de Cradle Mountains, nous avons visité un centre de soin pour les diables de Tasmanie. Cet espèce de marsupial carnivore est endémique à l’île. Et elle est aujourd’hui menacée. Quel étonnant animal que ce diable ! Noir avec des bandes blanches, des oreilles rouges et de puissantes mâchoires capables d’écraser les os. Les jeunes naissent par portée de 20, à peine plus gros que la tête d’une allumette. Ils prennent ensuite la direction de la poche ventrale de la mère mais seuls 4 pourront y poursuivre leur développement car la mère ne possède que 4 tétines. La compétition est déjà forte dès le plus jeune âge ! Le diable de Tasmanie n’est pas un chasseur malgré son air féroce mais un charognard : il est connu pour subtiliser les proies aux autres et pour nettoyer la nature des cadavres. Aujourd’hui, l’espèce est menacée par une tumeur cancéreuse au visage très contagieuse apparue en 1996. Il a également des prédateurs connus comme le renard. Il faut encore mentionner les accidents dont il est victime sur la route lorsqu’il dépèce les cadavres la nuit.

DSC05579

DSC05596

Heureusement il nous arrive de faire des rencontres inattendues et exceptionnelles à l’image de cet échidné, solitaire, qui a bien accepté qu’on s’approche de lui, tout en se mettant en boule. C’est un étrange animal du même genre que l’ornithorynque, deux mammifères connus pour pondre des œufs. C’est à y perdre son latin !

DSC05451

Stéphanie et Valéry

 

LAUNCESTON

Ecrit le 11 février 2015

La deuxième ville de Tasmanie possède de nombreux espaces verts, mais aussi d’impressionnantes gorges qui coupe la ville en deux. On se croirait en plein parc national. C’est l’occasion pour les habitants ou les touristes de se promener, de se baigner (il y a un grand bassin en extérieur), ou même de courir malgré parfois un dénivelé important.

Pour notre part, nous avons suivi une des 60 plus belles marches de courte durée de Tasmanie en suivant les gorges. Malgré la chaleur ambiante (24°C) et un puissant soleil, nous avons apprécié cette jolie marche.

DSC05619

SONY DSC

Nous avons parfois évité de justesse la chute de gros rochers. Les filles peuvent en témoigner !

DSC05622

DSC05623

Un repos dans la piscine de l’hôtel nous a permis de nous remettre de nos émotions !

Valéry

2 thoughts on “4) Le centre

  1. Que d’étranges animaux, on se croirait sur une autre planète. On est prêt à adopter un diable noir qui pourrait devenir le compagnon de Chouchou, plus diablesse que lui.

  2. Incroyable, Valery. Je rêves depuis de années de visiter Cradle Mountain. Cradle Mountain avec le soleil! Toi et ta famille, vous avez eu de la chance!
    Je suis heureux que tu es de retour entre nous, Valery mais triste pour toi!
    Stephen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *