1) Sao Paulo

UNE MEGALOPOLE

Ecrit le 30 août 2014

Arrivés au petit matin après une nuit dans l’avion, nous avons été impressionnés par la taille de la ville. A perte de vue, on ne voyait que la ville !!! L’avion atterri, nous avons emprunté un taxi pour rejoindre notre hébergement. Plus d’une heure de route dans la ville pour nous confirmer que la ville est très étendue.

C’est aujourd’hui le troisième jour que nous sommes à São Paulo, et nous avons constaté que certains quartiers ressemblent à ceux de villes européennes, animés, avec des musiciens jouant sur les trottoirs des airs occidentaux (quartier Paulista); son quartier japonais (la ville compte plus d’un million de japonais !!!); d’autres, aux trottoirs peu fréquentés et à la circulation assez dense (près de l’Université); d’autres encore, près de notre hôtel (quartier Jardins), où on se sent bien, en sécurité, aux petits commerces de proximité; enfin le centre, avec ses églises et abbaye superbes, son théâtre municipal dont l’intérieur est de toute beauté, aux grandes artères majestueuses et aux immeubles de style nord-américain mais où des junkies ou des clochards se promènent. Drôle de contraste !

Valéry

DSC01003

 

UNE VILLE CULTURELLE

Ecrit le 31 août 2014

Je reviens sur l’abbaye St Benoit de São Paulo, de toute beauté. J’ai rarement vu l’intérieur d’une église, aussi beau. En outre, nous sommes rentrés alors qu’un office avait lieu, avec chants grégoriens, une belle ferveur des fidèles parfois en costume. Des officiels étaient présents, leurs gardes du corps attendaient à l’entrée. Chaque pilier était décoré, des statues de saints de chaque côté de la nef, un balcon le long de la nef où officiait l’organiste; au fond à droite, sur un autre balcon, le chœur; un plafond décoré. L’abbaye St Benoit a été construit en 1598; mais du monastère de l’époque, il ne subsiste rien. L’édifice actuel a été reconstruit en 1914 après de nombreuses décennies de détérioration. Avec les filles et les nombreux fidèles debout, nous n’avons pas pu y rester trop longtemps. Par ailleurs, interdiction de prendre de photos !!!

Le théâtre municipal, inauguré en 1911, comme vous pouvez le constater sur les photos suivantes a un style italien. Il s’est fortement inspiré de la Scala de Milan avec la majeure partie des matériaux le composant, venue d’Europe. L’intérieur est vraiment somptueux.

DSC00994 DSC00997

Le dimanche matin, nous avons découvert la pinacothèque de São Paulo. Elle rassemble tout un ensemble de peintures, avec notamment des tableaux de peintres français représentant Rio de Janeiro au 19ème siècle; des scènes de la vie brésilienne au 17ème siècle, etc. Ce musée est assez intéressant et mérite la visite. Il possède également un petit atelier de jeux destiné aux enfants. Il est situé non loin d’une ancienne gare reconvertie en musée de la langue portugaise.

DSC01013

Nous avons pris le temps lors d’une demi-journée, de découvrir le parc Butantan avec son institut éponyme. C’est un centre de recherche biomédical sur le venin des serpents. Il produit plus de 80% des vaccins et des sérums du Brésil.Il possède par conséquent tout une collection de serpents qui ont ravi les filles.

DSC00985 DSC00983

Valéry

 

HAVAIANAS

Ecrit le 4 septembre 2014

Vous le savez, le Brésil c’est le pays de la tong. Une personne sur deux en moyenne en porte (enfin, ça c’est nos statistiques!). Nous sommes allés dans une boutique branchée de São Paulo de la plus célèbre des marques de tongs, Havaianas… On y a trouvé un choix pléthorique de modèles, de motifs et de taille (ça commençait à la pointure 18).

SONY DSC DSC01006

Mais au fait, pour qui d’entre nous a t-on acheté des tongs? C’est à s’y mélanger les pinceaux!

DSC01155

Stéphanie et Valéry

3 thoughts on “1) Sao Paulo

  1. Bravo les globe trotter. vous respectez bien votre programme c’est super.
    Le Brésil de toute façon est un beau pays et avec la coupe du monde ça n’a pu qu attirer les gens. vous découvrez de belles choses et on sent votre curiosité de plus en plus développée. Continuez en étant toujours bien prudents. Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *