7) Iguaçu-Iguazú

CATARATAS (CHUTES D’EAU)

Ecrit le 5 octobre 2014

Pour notre dernière étape au Brésil et notre première étape en Argentine, nous sommes allé à Foz de Iguaçu, au sud du Brésil, et à la confluence des trois pays que sont le Paraguay, l’Argentine et le Brésil.

Nous avons logé dans une auberge de jeunesse, en plein milieu de la campagne brésilienne, parmi les champs de soja. Inutile de vous dire que s’y rendre a été un peu épique: depuis l’aéroport de Foz (pourtant distant de 5km), il faut prendre deux bus dont le dernier gratuit mais aux horaires aléatoires. Il dessert la campagne environnante et ça se voit : le sol de ce bus est couvert de la terre rouge de cette cambrousse. Le chauffeur fort sympathique au demeurant, nous a déposés à un carrefour au milieu des champs et nous avons effectué les 500 derniers mètres à pied pour accéder à notre auberge (Hostel Natura).

Les jours suivants, nous avons découvert le parc national des chutes d’Iguaçu (resp. Iguazú), rivière frontière qui sépare le Brésil de l’Argentine. Ces chutes sont plus larges et hautes que les chutes de Niagara (Amérique du Nord) et de Victoria (Afrique).

DSC01864

Du côté brésilien, nous avons observé l’Iguaçu en différents miradors en progressant en direction de la partie supérieure des chutes. La vue était de plus en plus spectaculaire, le fracas des eaux de plus en plus assourdissant et la douche de plus en plus forte ! Le chemin en balcon se termine par un passage sur des passerelles en plein cœur des chutes, au lieu dit « la gorge du diable ».

DSC01885

DSC01893

Ce qui est intéressant dans ces chutes, c’est que la topologie des lieux est complexe et l’eau qui s’écoule passe donc par différentes « marches ». L’ensemble forme un fer à cheval, pour simplifier.

La partie argentine est complémentaire. Les parcours nous font passer au plus près de l’eau (au-dessus, à l’aplomb et en bas des chutes). C’est une expériences différente. Hélas, certaines passerelles étaient immergées, dû à de fortes précipitations les derniers jours, et donc inaccessibles. Elles menaient à un mirador très spectaculaire, de l’autre côté de la passerelle brésilienne de « la gorge du diable ».

DSC02036

Une excursion à pied dans la jungle alentour, nous a permis d’observer énormément de papillons. Le chemin nous a conduits à un petit embarcadère sur le Rio Iguaçu que nous avons parcouru en speed boat ! Hélas, sans voir d’alligators 😉

DSC01920 DSC01933

Stéphanie et Valéry

 

PARQUE DAS AVES (LE PARC DES OISEAUX)

Ecrit le 5 octobre 2014

A quelques encablures du parc d’Iguaçu se trouve un petit bijou de parc qui présente de très beaux oiseaux tropicaux. On peut les approcher de très près grâce à de grandes volières où l’on peut pénétrer.

Ci-dessous, notre best of de photos avec par ordre d’apparition: un flamant rose (qui ne mange pas assez de crevettes), une grue couronnée, de grands aras et notre chouchou, le grand toucan. On adore cet oiseau au plumage coloré, aux yeux fardés et au bec jaune orangé si puissant.

DSC01959

DSC02014

DSC02020

DSC02003

Stéphanie et Valéry

 

One thought on “7) Iguaçu-Iguazú

  1. Spectacle très impressionnant, Salomé semble à l’aise dans ce décor dantesque. La grue couronnée et le toucan sont de pures merveilles. Maintenant respirez le « bon air ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *