Equateur

voeux_cousins.jpgPREMIERES IMPRESSIONS SUR QUITO

Ecrit le 30 juillet 2014

Nous sommes arrivés au tout nouvel aéroport de Quito et à la vue des infrastructures et des voitures récentes, je me suis dit que le niveau de développement des Equatoriens n’était pas si bas. Pourtant, en avançant vers le centre-ville, cette première impression a été vite effacée: le pays est une terre de contrastes entre la grande modestie de certaines habitations faites d’agglos montés à la hâte, la situation précaire de beaucoup d’habitants qui font des tas de petits boulots (cireurs de chaussure, vendeurs ambulants de toute sorte et en tout lieu, et par opposition la course à la modernité occidentale (smartphone, belles cylindrées, etc). Oui, l’Equateur est un pays pauvre et pourtant certains vivent confortablement. L’écart de richesse semble évident, et c’est troublant.

Stéphanie

 

L’EQUATEUR : CÔTÉ PRATIQUE

Ecrit le 28 août 2014

En résumé, l’Equateur est une destination intéressante pour sa culture andine et coloniale (Quito et Otavalo), sa faune exceptionnelle (les Galapagos pour sa faune endémique, Mindo pour les oiseaux et les papillons) et sa flore (Mindo). La population est particulièrement accueillante (et pas seulement les restaurateurs et hôteliers). C’est une destination à conseiller et assez facile en famille. Les Equatoriens seront toujours là pour vous aider. Attention parfois aux moustiques ou autres insectes piqueurs !

Les hébergements sont assez confortables avec des chambres à 3 ou 4 lits même si rares sont ceux qui possèdent des volets, ce qui est une contrainte. Tous ceux que nous avons eus avaient le Wifi avec un débit néanmoins parfois assez aléatoire.

La cuisine équatorienne peut être très simple (poulet frites ou riz), internationale (pizza, pâtes, fajitas) ou plus élaborée (ceviche, thon grillé excellent, plat à base d’avocats, de patates douces, de bananes plantains, d’haricots rouges). La bière locale est agréable et bon marché (Pilsner) mais le vin est hors de prix. On se rattrapera en Argentine et au Chili !

Financièrement, les hébergements sont à des tarifs corrects même si les Galapagos restent plus chères que le reste du pays (hôtel au même prix qu’en Europe).

Les restaurants de Quito ne sont pas réellement bon marchés, ceux d’Otavalo, oui et pour ceux des Galapagos, cela dépend si ce sont des restaurants pour locaux ou pour touristes. Ceux pour locaux sont bon marché (voire très, menu=$5). Le record reste un restaurant à Tababela près de l’aéroport de Quito, où on a pris un menu pour $2 (soupe, plat principal et orangeade). Surveillez donc où vont manger les locaux !

Au niveau des excursions et des activités, en dehors des Galapagos, ce sont des tarifs raisonnables. En ce qui concerne les Galapagos, certaines sont gratuites et permettent de voir la faune de près (Centre Charles Darwin à Puerto Ayora et Crianza à Puerto Villamil ; Tortuga Bay à Puerto Ayora ; les Lagunas des 2 îles). En dehors de ces zones-là, il faut faire appel à un guide. Si vous partez en excursion en groupe, cela revient en moyenne à $35/personne, l’activité ; sinon, c’est beaucoup plus cher. On est donc très loin des tarifs des croisières.

Il y a par ailleurs un droit d’entrée pour les Galapagos ($100/pers+$10/pers). Pour les enfants de 2 à 12 ans, c’est moitié prix. Les bébés ne paient pas.

Valéry

8 thoughts on “Equateur

  1. Hello !!
    Bonjour les globes trotteurs je vois que tout se passe bien pour la petite famille. Les Choupettes sont très mignonnes.
    Bonne continuation
    Bises à toute la famille

  2. Vos commentaires et vos belles photos nous font découvrir Quito mieux que n’importe quel documentaire dont l’influence hispanique est évidente.
    Vous êtes couverts, l’altitude y est pour quelque chose… Les petites filles ont le sourire, cela nous enchante. Nous attendons bien sûr la suite avec impatience.

    muchos baisos a vos quatro

    Les Lillois

  3. Coucou la petite famille !
    Merci pour ces belles photos de Quito, ça fait rêver.
    J’espère que tout se passe bien et que vous vous êtes bien acclimatés 🙂
    Bises

  4. merci pour les belles photos. C’est vrai que les filles ont le sourire. Tant mieux
    vous ne parlez pas trop de la nourriture, excepté ce que les vendeurs proposent. Est-ce bon ? comme les empanadas

    • Oui, effectivement on n’en a pas trop parlé encore. Les plats diffèrent selon la qualité du restaurant. On trouve beaucoup de fruits (banane, fruit de la passion, papaye, ananas et d’autres qu’on ne connait pas chez nous mais délicieux), de poulets, de maïs, de riz, pommes de terre. Les soupes de légume sont savoureuses. Les crudités, on les évite excepté l’avocat. On ne consomme pas d’eau du robinet et on évite les glaces.

  5. Hello !
    Je vois que vos premières étapes se déroulent à merveille ! Je vous souhaite tout le meilleur pour la suite, et passerais de temps en temps pour suivre votre périple !

    Honorine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *